Appart-expo éphémère

Appart-expo éphémère

Marie-Edith Charni-Robinne, alias MeCR, est une artiste qui travaille l’acrylique et aime le collage.
Elle y mêle peinture et assemblage de petits bouts. Réunir, assembler, recoller, faire tenir, unir, répéter. Tout est une question d’angle, de point de vue, de regard. Donner de la profondeur, agrandir l’espace. Elle agrémente, incorpore, tente de raconter une histoire … son histoire ?

Pour un week-end de décembre, l’artiste a investi un appartement en rénovation pour réaliser une exposition éphémère de ses créations.

 

Cette visite fut une belle surprise, une belle rencontre ! Incroyable de rentrer dans un appartement aux plafonds fissurés, aux murs dépouillés sur lesquels d’anciens papiers peints sont encore apparents.
Les encadrements de portes, re-découpés, sont soutenus par des tubes en métal pour éviter l’affaissement.

Dans cette ambiance entre squat et travaux, les oeuvres de MeCR viennent illuminer les murs, compléter les textures, amener de la couleur et de la lumière. L’appartement est bel et bien habité, vivant.
Les tableaux et kakémonos habitent et habillent l’appartement, comme les fleurs peuplent une pelouse ou les fruits le feuillage des arbres.

Les oeuvres prennent leur place, occupent l’espace avec tempérament et audace. L’artiste m’explique son travail, un travail lâché où elle se met dans la peau de l’enfant qui dessine, qui ose.
Certaines oeuvres cumulent plusieurs couches d’essai, les textures se superposent, les traits se font liens, les courbes se font lettres, le dessin se fait lettres puis phrases… pour libérer de belles émotions.

 

MeCR

MeCR

 

Quel merveilleux voyage éphémère dans la créativité et le choc temporel. Dès le début de la semaine suivante, une fois les tableaux décrochés, les travaux commenceront effectivement dans cet appartement du 10e arrondissement à Paris.

Sous quelques semaines, il deviendra un lieu confortable et élégant. Afin de ne pas perdre la magie du week-end, de garder une trace du passage de l’artiste, je suggère qu’un tableau reprenne sa place une fois les travaux finis, comme une sorte de constance, de mémoire, dans le mouvement de la vie …

Lien vers son site : http://artistemecr.com/

À propos de l'auteur

Laurent AUSTIN Laurent AUSTIN
Passionné d'art et de relations humaines, je suis en charge du développement de l’agence de Marketing expérientiel Youmanlink.

Laisser un commentaire

Partages
Partager avec