Interview de Jean-Guillaume Panis – agent d’artistes contemporains

Interview de Jean-Guillaume Panis – agent d’artistes contemporains

Merci à Jean-Guillaume d’avoir accepté de répondre à l’interview Youmanlink et d’ouvrir ainsi cette nouvelle rubrique qui donne la parole à des experts des univers de l’art, du sensoriel, de l’émotionnel, de l’expérientiel … bref de la création de lien humain !

# Quelles sont vos spécialités ?

Pour commencer nous accompagnons les artistes dans le développement de leur carrière en les plaçant dans des expositions, des institutions et des collections. Par ailleurs, nous nous adressons aussi aux collectionneurs et aux amateurs qui cherchent à acquérir des oeuvres pour démarrer ou enrichir leurs collections. Enfin nous proposons aux entreprises de nombreux services, de la collaboration avec des artistes pour des produits en série limitée à des modules de Team Building en passant par des solutions de financement, l’art étant une niche fiscale encore préservée aujourd’hui. Nous répondons ainsi aux attentes des artistes, des particuliers et des entreprises que nous avons pu croiser ces dernières années et qui avaient des demandes très variées.

# Que savez-vous / pensez-vous du Marketing expérientiel ?

Le plus intéressant pour nous c’est l’échange. On ne se contente pas uniquement de vendre mais on va aussi offrir au client une expérience. L’approche est donc très différente de celle du marketing traditionnel où l’on cherche à séduire et attirer le client sans forcément s’intéresser aux particularités de chacun. Quand vous offrez à un client la possibilité d’être en contact directement avec un artiste, de participer à une installation ou à la création d’une oeuvre, il se sent privilégié. Dans l’Art, l’expérience est d’autant plus forte car les artistes portent des valeurs universelles auxquelles il est possible d’adhérer plus facilement, avec enthousiasme et sincérité. Pour une marque, c’est aussi un moyen efficace d’enrichir son histoire et de donner du sens à son activité ou à ses produits.

# Comment expliquez-vous la force de l’art à produire en nous des émotions ou à créer du lien ?

Comme je le disais, l’Art est porteur de valeurs universelles. Je n’ai encore jamais croisé quelqu’un qui m’ait dit : « Je n’aime pas l’art ». On peut préférer le Graffiti à l’Art Conceptuel, l’Art Moderne à l’Art Contemporain ou encore l’Impressionnisme au Fauvisme, mais il y a toujours, dans le monde si vaste de la création artistique, quelque chose qui nous parle. L’Art nous permet de prendre du recul sur nous mêmes, sur notre travail et de vivre de nouvelles émotions.

# Où en sont les entreprises françaises dans la création d’expériences émotionnelles ou sensibles avec leurs publics ?

Nous avons énormément progressé sur ces 10 dernières années. Il a fallu des pionniers, des gens qui osent prendre des risques. Mais le succès a fait des émules. Aujourd’hui on voit beaucoup de grandes marques, notamment dans le luxe, proposer régulièrement des évènements de ce type. Il y a aussi les marques de sport, les boissons. Je crois qu’il y a de la place pour toutes les entreprises dans tous les secteurs d’activité mais cela demande de la pédagogie et de la sensibilisation. Je constate toutefois que la demande est croissante et que les dirigeants d’entreprises comme leurs collaborateurs sont en quête de sens.

# Avez-vous une expérience sensible (bonne ou mauvaise) avec une marque entreprise à partager avec nous ?

Nous avons récemment collaboré avec un chocolatier suisse et un palace qui souhaitaient collaborer avec un artiste pour créer un évènement. Nous avons donc fait appel à l’artiste Tilt pour réaliser avec l’artisan chocolatier Stettler des sculptures en chocolat inspirées d’une série de bronzes. Nous avons aussi réalisé des petits chocolats ornés d’un throw up de l’artiste. Au Palace, le lancement a été célébré en exposant les oeuvres de l’artiste dans le restaurant, en présentant la collection de chocolats au public et en intégrant à la carte du restaurant un dessert avec les fameux chocolats. L’idée étant que les clients puissent « manger une oeuvre d’art ». Au vu des réactions l’expérience était totale !

# Quelques mots de conclusion ?

Les entreprises de toutes tailles peuvent bénéficier des effets positifs de l’art tant pour communiquer que pour développer une nouvelle facette de leur stratégie RSE : créer du lien au sein de l’entreprise, favoriser la transversalité et améliorer les conditions de travail en embellissant les bureaux. Il existe de nombreux services pour répondre à ces besoins et l’art est l’un d’entre eux. Encore mal connu certes, mais très efficace. Il suffit pour cela de se rapprocher d’entreprises qui ont passé le cap et de lire leurs témoignages. Les nombreuses enquêtes sur le sujet prouvent l’impact positif de l’art pour l’entreprise.

Cliquez ici pour en savoir plus : Agence 6PM

À propos de l'auteur

Laurent AUSTIN Laurent AUSTIN
Passionné d'art et de relations humaines, je suis en charge du développement de l’agence de Marketing expérientiel Youmanlink.

Laisser un commentaire

Partages
Partager avec