L’amour au supermarché … passez à la caisse !

L’amour au supermarché … passez à la caisse !

Mais qu’ont donc les enseignes alimentaires et leurs publicitaires ? En effet, 2 grandes enseignes, Monoprix et Intermarché, nous proposent des moments romantiques, tendres et amoureux au supermarché ! Quelle déferlante de sentiments !

Monoprix et son #LaitDroleLaVie

Il faut déjà être amateur de jeux de mots pour comprendre le titre et pour la suite, nous ne serons pas en reste !
Alors qu’elle fête ses 85 ans, Monoprix nous invite à une tranche de vie d’un amoureux transi et de sa belle à qui il dépose pendant des années des messages rigolos issus des packagings de produits de l’enseigne. « Mais qui est donc cet inconnu qui me dépose ces messages ? »… Finalement, à l’ère du SMS, du virtuel et de l’instantané, qu’il est bon de rêver un peu et de revenir aux choses simples. Prendre le temps, faire preuve d’humour, jouer … si c’était ça le bonheur ?

Pour ce film institutionnel de 4 minutes tourné en 35 mm, l’enseigne nous fait son cinéma : entre Quand Harry rencontre Sally et Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, nous nous laissons porter par la valse des sentiments, des émotions sur un rythme enjoué. Si vous ne l’avez pas encore vu, le voici (il n’est pas non plus interdit de le revoir !)

Intermarché et #lamourlamour

J’avoue trouver moins originale la version d’Intermarché même si les messages sont louables : on parle finalement d’abord du choix des produits frais disponibles dans les magasins. Une bande de copains fait des courses au supermarché et, pour plaire à la jolie caissière, un des garçons achètera régulièrement des produits frais et deviendra un cuisinier émérite. A la fin, il finira par conquérir le coeur de la belle ! Espérons que les bons sentiments de ce film ne donnera pas envie à de drôles d’individus, dans la vraie vie, d’aller draguer les caissières armés de fruits et légumes en tous genres !

Ce qui fait le succès de cette pub (5 millions de vues en quelques jours) ce sont aussi, comme pour Monoprix, les moyens mobilisés pour en faire un vrai film de cinéma : une réalisation impeccable, des acteurs qui jouent juste et une bande son de Mouloudji (pour les nostalgiques). Bon, à vous de visionner maintenant :

Quand le supermarché inspire la musique électro !

Sur cette thématique du jour, j’ai découvert une pépite de la musique électro : Lewis OfMan. Les Inrocks disent de lui « Lewis OfMan dépeint un univers profond, enclin à la mélancolie, au frisson et à l’apaisement. Les compositions aux accords lunaires et aux percussions léchées de ce batteur de formation, transcrivent la volonté d’emmener son auditoire dans une sphère d’émotivité partagée … Suivez-le dans cette quiétude … « . C’est pas beau ?

Devinez donc quel est le thème de cette chanson « Un amour au Super U » ? Eh bien, la réponse est dans le titre : encore une romance entre un jeune homme et la caissière du supermarché ! A écouter au premier degré et voir au second ! Ici, pas de publicité initiée par l’enseigne, juste un prétexte pour un morceau planant. Bonne découverte …

Pour conclure plus sérieusement, les enseignes alimentaires, pas très glamour en général, ont choisi de jouer sur la corde humaine pour nous parler. Quoi de plus fort que l’amour pour nous emporter, nous séduire, nous donner envie de le vivre ? Alors si le lien se fait entre une enseigne et le bien-être qu’elle propose, pourquoi se priver d’y aller !?

À propos de l'auteur

Laurent AUSTIN Laurent AUSTIN
Passionné d'art et de relations humaines, je suis en charge du développement de l’agence de Marketing expérientiel Youmanlink.

Laisser un commentaire

Partages
Partager avec