Art et création de valeur – opus 1 : les émotions

Art et création de valeur – opus 1 : les émotions

©Dsan – Denis Santelli – Artificial Thoughts – figure 06

La revue des marques est la seule revue consacrée exclusivement aux Marques. Dans chaque numéro : stratégie, marketing, communication, consommation, juridique … tous les aspects de l’univers des marques sont traités par les meilleurs spécialistes. Sans oublier la saga d’une marque, de son origine à nos jours !

Youmanlink témoigne de cette importance de mobiliser l’art dans l’entreprise, en 3 opus; voici le premier.

Il est bien révolu le temps où les entreprises dépensaient sans compter pour des séminaires dans des destinations de rêve au bout du monde, souvent à des prix pharaoniques ! Il est bien révolu le temps où les salariés faisaient carrière dans une même entreprise. Tant pour des raisons économiques (de rentabilité) qu’éthiques (de respect pour ses salariés), l’entreprise se veut, aujourd’hui, plus rationnelle, raisonnable dans ses choix, et attend un retour sur investissement concernant les dépenses engagées. Préserver et développer le chiffre d’affaires ou la rentabilité restant une priorité, il est clair que les dépenses pour conquérir de nouveaux clients ou fidéliser les clients existants sont toujours mobilisées. Mais qu’en est-il des actions menées auprès des salariés ? Comment créer et maintenir l’engagement nécessaire à la motivation, la performance et la fidélité ?

 

L’émotion par la culture

Aujourd’hui, l’entreprise a aussi pour rôle de transmettre ses valeurs aux salariés, non seulement lors de leur embauche, mais aussi tout au long de leur vie professionnelle dans la société. Pour bien faire, il s’agit de toucher l’humain et non le travailleur, de lui faire vivre des expériences sensibles, émotionnelles ou culturelles, qui le toucheront personnellement et le projetteront dans la culture d’entreprise. Ce terme est d’ailleurs édifiant : la « culture » d’une entreprise ne peut- elle pas être mieux transmise que par une dimension culturelle ou artistique ? L’art a cette vertu de nous emporter, nous transporter on ne sait où, on ne sait comment. Quand nous sommes touchés, nous nous laissons mener avec plaisir : nous sommes dynamisés, motivés. La rencontre avec l’art est comme une rencontre amoureuse, cela ne s’analyse pas ni ne s’explique, cela se vit ! Les valeurs d’entreprise transmises avec émotion en permettent une meilleure appropriation… pour mieux les vivre personnellement.

 par Laurent Austin – Dirigeant chez Youmanlink

De l’expérience sensible à la relation à soi et aux autres

La vie en entreprise peut être comparée à un tissu vivant d’individus en interaction. Créer des expériences, c’est les faire vivre ensemble, créer du lien, ce qui est essentiel. En effet, que sommes-nous sans nos interactions ? L’existence est une succession continuelle de relations. Nous sommes des individus réunis par des liens, que ce soit à l’échelle de la société, de l’entreprise, de la famille… mais aussi de nous-même. Dans la relation aux autres, il est un prérequis important : que chaque individu soit relié à lui-même, qu’il développe au quotidien une connaissance intime. Or, que connaissons-nous de nous ? Si la recherche fascine par la complexité grandissante que l’on découvre au fur et, à mesure de nos progrès technologiques et méthodologiques, nous ne retenons pas toujours grand chose ! Sauf peut-être l’émerveillement devant la complexité, la finesse, l’ingéniosité, le surprenant d’un vaste monde au-dedans de Soi. Tout notre corps est d’une merveilleuse complexité biologique, à chaque battement de cœur, à chaque inspiration. Vivre en conscience cet émerveillement est peut- être un chemin parmi d’autres pour se relier un peu plus à ce que l’on est. En étant toujours plus présent à lui-même, l’individu renforce ses liens aux autres. En entreprise, la qualité de cette relation à l’autre a comme vertu de fluidifier l’efficacité opérationnelle commune. L’expérience peut ainsi faire résonner chaque lien, à soi, aux autres, et si cette expérience est sensible, l’émotion de l’individu et du collectif est au rendez-vous. Or l’émotion – que l’étymologie rapproche du verbe « mouvoir » – est un moteur qui parle de celui qui est ému par l’expérience. En entre- prise comme dans la vie, l’émotion partagée crée des liens puissants, cohésifs, car c’est ce qui résonne avec ce que l’on est à cet instant qui est partagé. Ainsi, les masques de la représentation tombent, l’ego s’estompe, on est au cœur des êtres et de leurs relations.

par Pierre-Alain Boyer – Docteur en neurosciences, coach et conférencier, directeur de Calliopæ, société spécialisée dans l’accompagnement de dirigeants et de leurs équipes

La semaine prochaine : des voyages artistiques initiatiques

Pour en savoir plus :
– sur la Revue des marques, cliquez ici
– sur Pierre-Alain Boyer : cliquez ici 
– sur Denis Santelli, cliquez ici

À propos de l'auteur

Laurent AUSTIN Laurent AUSTIN
Passionné d'art et de relations humaines, je suis en charge du développement de l’agence de Marketing expérientiel Youmanlink.

Laisser un commentaire

Partages
Partager avec