Repenser le bureau comme lieu de management collaboratif

Repenser le bureau comme lieu de management collaboratif

Voici plus d’un an que nos habitudes de travail, nos interactions, nos déplacements sont perturbés par la crise sanitaire. Maintenant que les nuages se dissipent, il nous semble pertinent de nous demander comment nous allons nous retrouver ensemble au bureau et pour quoi y faire ?

# Aller au travail avec plus ou moins de joie, pour plus ou moins d’épanouissement

Depuis que le salariat existe, on va au travail, comme on va à l’usine ou à la mine. On y va pour réaliser des tâches en lien avec nos compétences et le périmètre de notre poste. On y va plus ou moins de gaité de cœur : si notre job nous plaît, si on s’y épanouit, la journée de travail est un moment de réalisations et d’interactions vertueux avec les collègues, clients, partenaires, fournisseurs …
La journée de travail peut aussi être un moment pénible, parce qu’il y a de longs déplacements à opérer, parce que l’ambiance de travail avec les collègues ou le manager n’est pas à au top, parce que les locaux sont dans une banlieue morose, les infrastructures inconfortables … ou tout simplement parce que vous n’êtes pas aligné(e) avec la raison d’être de l’entreprise, avec sa culture et ses valeurs ….

Notre rapport au travail n’est donc pas évident : « il faut bien » travailler pour gagner sa vie et subvenir aux besoins de notre foyer, il faut « travailler bien »  pour satisfaire notre employeur. Comment allier épanouissement personnel et contribution professionnelle performante ?

 

# Vertus et inconvénients du télétravail

Avec la crise sanitaire que nous traversons depuis plus d’un an, nous avons dû nous adapter aux circonstances et changer nos modes de travail. On ne pouvait plus « aller au travail » et on travaillait de chez soi, dans des conditions pas toujours confortables : enfants à la maison, conjoint dans la même pièce, visio-conférences successives …

De quoi avons-nous pris conscience ? Nous avons découvert qu’aller au bureau tous les jours n’était pas nécessaire, que l’on gagnait en intensité et en durée de travail en évitant les temps de trajet et les interruptions liées à l’open space … Bref, que le télétravail était bien utile et pouvait représenter une bulle d’oxygène significative.

Il y a cependant des inconvénients majeurs pour l’entreprise et la collaboration d’équipe : la distance casse le lien social, le sentiment d’appartenance, la qualité de coopération. Sans compter la fatigue cérébrale, visuelle ou lombaire à être trop longtemps assis derrière notre écran en visio.

La crise sanitaire aura eu pour vertu de nous montrer à quel point l’humain est créatif, adaptable, résilient et peut donc s’accommoder de situation difficiles, tant qu’elles ne durent pas et qu’il y gagne de nouvelles pratiques, de nouveaux modes de travail et de nouvelle manière d’appréhender l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle.

 

# De nouvelles modalités de travail au bureau

Quels impacts récent sur l’usage de ce fameux bureau, celui où l’on devait aller tous les jours pour travailler alors que maintenant on a compris qu’on pouvait travailler ailleurs ?

Eh bien, le bureau se montre indispensable pour permettre les échanges humains avec nos 5 sens. L’être humain est un animal relationnel et social, il est fait pour la rencontre, pour interagir et co-construire avec ses semblables.

Nous l’avons désormais compris, ça n’est pas la peine d’aller au bureau pour se mettre derrière son ordinateur toute la journée – exit le syndrome de la bétaillère qui nous encourage à nous aligner sur nos voisins dans un open space pour produire des contenus, des produits ou des services ! Nous sommes suffisamment nomades pour pouvoir travailler de n’importe où : point la peine d’aller sur son lieu de travail pour être invisible, isolé ou saturé de sollicitations parasites !

L’espace de travail se veut désormais accueillant, inspirant et créateur de liens et d’interactions. Quand on va au bureau, c’est pour rencontrer ses collègues, réfléchir ensemble à construire des projets, trouver des solutions, résoudre des dysfonctionnements, se projeter ensemble vers l’avenir. C’est l’occasion de partager des idées, se mettre d’accord, s’inspirer mutuellement, se connaître et se compléter pour mieux progresser.

Le manager fait place au leader en posture empathique ou au coach pour faciliter la collaboration, favoriser la confiance, l’expression  et l’initiative des équipes pour une performance collective accrue et recherchée. On ne travaille plus en solo dans son coin, mais bel et bien ensemble et pour le succès du collectif – au service des enjeux de l’entreprise.

Le lieu est donc adapté et pensé par et pour les équipes, pour favoriser la coopération, pour stimuler la créativité et l’enthousiasme. On ne va plus au bureau parce qu’il faut mais parce qu’on en a envie, parce que l’on est heureux de retrouver ses collègues : un sentiment d’appartenance et un désir d’épanouissement ont été reconstruits, révélés.

Pour réussir le pivot vers ces nouveaux usages du bureau, il s’agit de re-penser à la fois l’espace de travail selon les différentes modalités propres à l’activité de l’entreprise concernée et aussi le mode de management pour favoriser la coopération en intelligence collective.

C’est dans ce constat commun que la société Form’a, conseil en aménagement d’espaces de travail et la société In Principo, activatrice de dynamiques collaboratives, ont conclu un partenariat permettant de proposer aux entreprises  une double démarche de réinvention : spatiale et managériale.

Pour partager plus amplement sur ce sujet, nous vous proposons d’assister au webinar “Osez l’espace de votre transformation managériale” organisé par Form’a et In Principo dans le cadre de leur partenariat.

Pour vous inscrire gratuitement au webinar du 29 juin 2021 ou à celui du 2 juillet 2021, merci de remplir le formulaire de contact en précisant la date de votre choix ici : https://inprincipo.com/contact

À propos de l'auteur

Laurent AUSTIN Laurent AUSTIN
Révélateur de talents chez Youmanlink, conscient de l’importance des relations humaines, il propose des ateliers pour favoriser la connexion à nos talents et à la raison d'être de l’entreprise, pour mieux travailler ensemble et optimiser la performance collective.

Laisser un commentaire

Partages
Partager avec